les recettes anciennes autour de la colle de peau

par Catherine AUGUSTE
ancienne élève
des Beaux-Arts de Paris
designe et décore des cabinets de curiosités

Vous trouverez la plupart des produits décrits sur la boutique du site en www.droguerie-couleur.com

 

 

1/ Introduction : les composants des enduits et des peintures

 

Trois éléments sont indispensables pour la préparation des enduits et peintures :

Le liant

Il désigne le produit destiné à fixer les pigments ou les particules de la charge entre eux et sur le support ; il donne l'aspect final (mat, satiné, brillant…).

Il y a plusieurs sortes de liant :

  • ceux que l'on dilue à l'eau comme la caséine, la colle de peau, l'œuf, les acryliques…

  • ceux que l'on dilue aux solvants comme l'huile de lin, la cire d'abeille, les résines..

La charge

Elle permet le remplissage des fibres du bois ou le décor. On peut utiliser comme charge :

  • la craie qui est un calcaire tendre d'un blanc crème et qui selon sa provenance s'appelle blanc de Meudon ou d'Espagne. On l'utilise surtout pour les enduits à la colle de peau et les détrempes à l'eau,

  • la poudre de marbre, calcaire dur, blanc avec quelques scintillements, utilisé pour les enduits à la fresque,

  • le talc. c'est un silicate qui peut améliorer la souplesse des films de peinture

  • les pigments (naturels ou artificiels) en poudre fine utilisés pour le décor.

Le diluant

Il sert au "transport", en fluidifiant la peinture ou l'enduit il facilite leur application ; plus la dilution est importante plus l'enduit pénètre dans le bois, de la même façon on peut obtenir des effets de transparence. Après séchage, le diluant s'est évaporé. Le diluant peut être l'eau, l'essence, l'alcool, la térébenthine…

 

 2/ Recette du Site Français du Meuble Peint

 

C'est la recette que nous utilisons à chaque fois que nous faisons un meuble peint selon les techniques traditionnelles.

Pour l'encollage :

Faire gonfler 80 g de colle de peau en poudre dans 1 litre d'eau pendant 2 heures. Cette colle de base peut se conserver 2 semaines environ au réfrigérateur. Au bain-marie tiédir et mélanger :

1 vol. de colle de base + 1,5 vol. d'eau + un peu de blanc de Meudon ou d'ocre pour teinter légèrement, on voit ainsi le passage du pinceau.

Passer ce mélange à la brosse sur les deux faces du bois.

Pour l'enduit :

au bain-marie mélanger 1 vol de colle de base + 1 vol d'eau tiède + 2,5 vol. de blanc de Meudon passé à la passoire pour éviter les grumeaux. Appliquer au pinceau 3 à 4 couches successives avec un ponçage entre les couches au papier anti-encrassant. Le travail des couches d'enduit se fait toujours à chaud.

Pour la peinture des fonds : sur fond apprêté

pour un fond clair, 1 vol. de colle de peau (80g/litre) + 1 vol. de blanc de Meudon + 1 vol. de pigment + 1 vol d'eau tiède

pour un fond sombre, 1 vol. de colle de peau (50g/litre) + 0,5 à 1 vol. de pigment noir ou autre

de la même façon que pour l'enduit, on peut passer plusieurs couches avec ponçage entre chaque.

Trois règles :

- ne jamais faire bouillir la colle car elle perdrait ses qualités collantes,
- ne jamais appliquer un mélange fort en colle sur un mélange faible en colle, risque de craquelures,
- ne pas réchauffer trop souvent la colle, elle deviendrait cassante.

 

3/ Recette de la préparation à la colle de peau maigre (selon Nicolas Wacker)

 

On parle d'une colle de peau maigre quand il n'y a pas de présence d'huile. On l'utilise pour les enduits et la peinture. Son défaut est sa sensibilité à l'humidité, des moisissures pouvant apparaître.
Une fois préparée, on la conserve deux semaines au réfrigérateur, froide elle devient gélatineuse. On réchauffe alors seulement la quantité nécessaire pour l'exécution du travail.

Pour l'encollage :

faire tremper pendant 24 heures, 70 à 100 g de colle de peau (en plaques) dans 1 litre d'eau. La faire réchauffer au bain-marie doucement sans faire bouillir. Tiède, on la passe sur le support bois des deux côtés. Puis laisser sécher.

Pour l'enduit :

1 vol. de blanc d'Espagne ou de Meudon

1 vol. de blanc de zinc (pour blanchir le support)

1 vol. d'eau

bien mélanger puis ajouter

1 vol. de colle de peau de base (70 à 100 g/litre d'eau)

Mélanger l'ensemble avant de passer en couche mince sur le support en croisant les coups de pinceau. Cette préparation peut être allongée à l'eau jusqu'à 3 vol. Après séchage complet, passer une deuxième puis une troisième couche.

Pour diminuer la sensibilité de la colle de peau à l'humidité, on ajoute à la solution de colle de base 7 à 10 g d'alun ou bien on asperge le support préparé avec une solution au formol à 2% et cela deux fois de suite.

 

4/ Recette de la préparation à la colle de peau (selon Jean-Claude Misset)

 

Dans cette technique, on incorpore le blanc de Meudon au fur et à mesure des couches. (1 litre de colle à 120g/l pour 1 kg de blanc de Meudon)

Préparation de la colle de peau de base :

mettre 120 g colle de peau dans 1 litre d'eau pendant 2 à 3 heures si la colle est en poudre ou 24 heures si elle se présente en plaques. La chauffer au bain-marie sans faire bouillir. La préparation est prête à l'emploi quand elle est chaude et bien liquide. On peut alors la filtrer pour enlever les dernières impuretés.

Application en 5 couches :

couche 1, appliquer la colle chaude sur le bois brut sur les deux faces pour équilibrer les tensions

couche 2, ajouter 250 g de blanc de Meudon à la colle, bien remuer et appliquer à la brosse

couche 3, ajouter 250 g de blanc de Meudon au mélange précédent, bien remuer et appliquer en sens inverse

couche 4, ajouter 250 g de blanc de Meudon au mélange précédent et procéder de la même façon

couche 5, ajouter les derniers 250 g de blanc de Meudon et passer la dernière couche.

Bien attendre le séchage complet entre chaque couche.

Le ponçage :

Il se fait à sec ou à l'eau jusqu'à obtenir une surface lisse.

Le support est prêt à accueillir la couche picturale : tempera, aquarelle, acrylique (passer une couche d'impression avant) ou une peinture à la colle de peau.

La peinture à la colle de peau : faire une préparation à la colle de peau à 40 g/litre que l'on mélange selon le besoin avec les pigments.

 

5/ Recette de la préparation à la colle de peau de lapin (selon Jean-Pierre Besenval)

 

Préparation de la colle :

laisser gonfler 100 g de colle de peau de lapin dans 900 ml d'eau une nuit entière puis faire chauffer au bain-marie (60°C) sans laisser bouillir jusqu'à complète fluidité de la colle.

Saupoudrer peu à peu le blanc de Meudon jusqu'au moment où la colle n'absorbe plus le blanc de Meudon ; tourner la préparation pour bien mélanger en évitant la formation de bulles d'air.

Application :

passer avec un spalter une première couche de préparation sur le bois. Laisser sécher environ 2 heures puis renouveler l'opération 3 fois. Après le séchage complet de la dernière couche, passer du papier de verre fin sur une cale en bois afin de polir la surface sans la trouer.

 

6/ Bibliographie

   


Techniques picturales anciennes, peintures décoratives et artistiques, recettes d'atelier
 
Jean-Claude MISSET, Editions Massin, 2000


Le Métier de peintre 
Pierre GARCIA, Editions Dessain et Tolra


La peinture à partir du matériau brut 
Nicolas WACKER, Editions Allia


Peintures sur meubles 
Jean-Pierre BESENVAL, Edition Dessain et Tolra, 1996

Initiation à la peinture sur bois 
Jean-Pierre BESENVAL, Edition Dessain et Tolra, 2001

L'art du peintre, doreur, vernisseur
M. WATIN, réédition Léonce Laget

 

   

 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 19/12/2013


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact   facebook
    recherche  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem